Meilleures ventes

Collections

Information

Auteurs

Déjà vus

Celui qui Naît - Le Dieu du Futur (II)

Neuf

Auteur : Jean-Charles Pichon

« Si l’inconscient pouvait être personnifié … ce serait un rêveur de rêves séculaires et, grâce à son expérience démesurée, un oracle aux pronostics incomparables. » C. G. Jung

Celui qui naît est la conclusion d'une œuvre dantesque, au sens propre du mot.

Plus de détails

19,91 €

  • Français

Fiche technique

Auteur(s)Jean-Charles Pichon
EAN9782846080873
Hauteur21 cm
Largeur13.5 cm
Poids0.41 kg
Nombre de Pages350
Date de Parution09/10/2002

En savoir plus

Auteur : Jean-Charles Pichon

« Si l’inconscient pouvait être personnifié … ce serait un rêveur de rêves séculaires et, grâce à son expérience démesurée, un oracle aux pronostics incomparables. » C. G. Jung

Celui qui naît est la conclusion d'une œuvre dantesque, au sens propre du mot. Jean-Charles Pichon propose les vérifications indispensables à tout essai de connaissance de l'histoire, en se tournant vers l'analyse du futur basée sur les événements passés. Pour parler d'une telle entreprise, il faudrait parler de philosophie épique, peut-être, ou d'histoire transtemporelle. Autant de formules insuffisantes, sans doute, mais on peut affirmer que la lecture de ce livre est passionnante. 

L'actualité justifie la réédition de ce texte (déjà paru en 1967 aux Editions Planète). L'évolution et les bouleversements de l'histoire, la résurgence des fanatismes et des religions, pendant ces trente dernières années, ont vérifié les vues - délirantes et prémonitoires - de l'auteur.

Né en 1920, Jean-Charles Pichon, poète historien, philosophe, mathématicien, est l’auteur d’une oeuvre considérable, en partie comme inédite.

350 Pages

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Celui qui Naît - Le Dieu du Futur (II)

Celui qui Naît - Le Dieu du Futur (II)

Auteur : Jean-Charles Pichon

« Si l’inconscient pouvait être personnifié … ce serait un rêveur de rêves séculaires et, grâce à son expérience démesurée, un oracle aux pronostics incomparables. » C. G. Jung

Celui qui naît est la conclusion d'une œuvre dantesque, au sens propre du mot.

Accessoires